CROYANCES
Le bouddhisme, le confucianisme, le taoïsme et le christianisme sont les quatre grandes religions qui se pratiquent au Vietnam, et nombreux sont les Vietnamiens qui pratiquent des rites appartenant à plusieurs religions. Le bouddhisme est fondé sur la vie et la philosophie de Siddhartha Gautama, le Bouddha, qui vécut en Inde de 563 à 483 av. J.-C. Selon la philosophie bouddhiste, la vie est souffrance, et toute souffrance vient du désir. Les adeptes du bouddhisme essaient donc d’anéantir tout désir en suivant le « le noble sentier des huit pratiques justes » par lequel on cultive l’amour, la compassion, la méditation et la libération de tout lien avec les choses matérielles. Les bouddhistes croient aussi à la réincarnation et cherchent à atteindre le nirvana (extinction de tout désir humain) de manière à s’affranchir du cycle des réincarnations. 

À ses débuts, le régime communiste du Vietnam décourageait toute pratique religieuse, mais cette position est aujourd’hui moins stricte. Le bouddhisme a joué un rôle important dans les mouvements nationalistes vietnamiens.

Introduit dans le pays par les Chinois, le confucianisme repose sur les enseignements de K’ung-Fu-Tzu, né en Chine en 551 av. J.-C. ; celui-ci prêchait la loyauté, le respect de l’autorité et la paix. Le confucianisme a eu une influence profonde sur les valeurs vietnamiennes : le respect de la hiérarchie sociale est en effet à la base même de la famille et de la société vietnamiennes.

La vénération des ancêtres est très importante pour la majorité des Vietnamiens, qui réservent d’ailleurs une place de choix à l’autel des ancêtres dans leur maison : on y brûle de l’encens, y dépose de la nourriture et tous les membres de la famille tentent d’agir de manière à plaire aux ancêtres.

Le taoïsme, inspiré de la philosophie du Chinois Lao-tseu, enseigne que les êtres humains devraient s’efforcer de vivre en harmonie avec la nature, et encourage un état de « quiétude vigilante ». Le taoïsme vietnamien influence par ailleurs le choix des dates et la consultation des horoscopes lors des préparatifs de mariage ; il favorise aussi la croyance universelle aux esprits.

Le caodaïsme (Cao Dai) est une religion qui tente de rassembler les éléments de toutes les religions du monde. Il a vu le jour au Vietnam du Sud dans les années 1920 : ses fidèles, végétariens, rejettent la possession de biens matériels pour accorder plus d’importance à la méditation et aux prières nécessaires à leur épanouissement spirituel ; ils ont aussi recours au spiritisme et aux médiums.
 

  Le saviez-vous?
Les Vietnamiens ont parfois recours à la géomancie avant de construire des édifices, surtout s’il s’agit de tombeaux ou de temples. Un géomancien saura examiner le terrain et tenir compte de sa forme, des planètes et du magnétisme de la terre pour déterminer le meilleur emplacement et la meilleure orientation de l’édifice.