MANGER A LA TURQUE
Les spécialités turques les plus connues sont certainement le sis kebab, le sis kofte et le doner kebab, plats de viande d’agneau ou de bœuf que l’on fait griller avec des oignons et d’autres légumes. Mais il y a aussi le cerkes tavugu, poulet haché aux noix, et les sigara boregi, beignets au fromage et aux épinards.

Au petit déjeuner, les Turcs boivent généralement du thé et mangent du pain avec de la confiture, du miel ou du beurre. Les repas du midi et du soir se composent de soupe, de légumes ou de pâtes, de viande et de salades ; le poisson et le riz pilaf sont aussi très populaires. Souvent, les repas de fête comprendront également des hors-d’œuvre, ou meze. En dessert, on mangera un fruit ou un flan au lait, les pâtisseries se dégustant plutôt au goûter, avec un café. Les loukoums sont aussi très appréciés.

Le repas du soir se prend généralement en famille. On place les différents plats sur un large plateau que l’on pose sur une table basse ou sur le sol. Les membres de la famille s’assoient autour du plateau, sur des coussins. En Turquie, on dit qu’il est meilleur pour la santé de manger assis par terre.

Les boissons les plus populaires en Turquie sont le thé et l’ayran, mélange d’eau et de yoghourt auquel on a ajouté une pincée de sel. Le café se sert généralement aux invités en témoignage de bienvenue. La boza est une boisson traditionnelle turque faite à partir de boulgour fermenté. Les bozaci, ou vendeurs de boza, arpentaient autrefois les rues des villes.

Dans les campagnes, on mange souvent du pain avec des oignons, du yoghourt, des olives, du fromage et parfois de la pastirma, viande séchée épicée. On trouve des fruits, des légumes, de la viande et du poisson dans tous les villages turcs.

  Café turc
 
Ingrédients

1 grosse c. à thé de café moulu
sucre (à discrétion)
75 ml d’eau froide

 Préparation

Mettre le café et le sucre dans un petit cezve (pot à long manche droit, si possible en étain, en cuivre ou en émail). Ajouter l’eau et mélanger. Faire chauffer à feu doux en remuant de temps à autre jusqu’à ce que l’écume commence à monter. Verser un peu d’écume dans une tasse. Porter le reste du café à ébullition puis remplir la tasse à ras. Ne pas boire l’épais dépôt de marcs de café au fond de la tasse.

 

 




 Le saviez vous? 
 
La recette des loukoums vient de Turquie.