Sports et loisirs
Les loisirs sont l’une des industries en plus forte expansion en Corée. Les Coréens pratiquent des sports traditionnels comme le tae kwon do, un type d’art martial, et le ssirum, un sport similaire à la lutte, très distrayant et qui attire beaucoup de spectateurs. Dans les compétitions sportives internationales, les Coréens ont remporté de nombreuses médailles, notamment au hand-ball, au volley-ball, au tir à l’arc, en natation et en lutte. Le basket-ball, le football et le ski sont aussi très populaires auprès des Coréens.

 Le tae kwon do est né en Corée il y a environ 2000 ans comme exercice d’autodéfense et est devenu un sport international. Les élèves de tae kwon do de niveau avancé peuvent briser des planches de bois et des briques à main nue ou à pied nu. Les instructeurs tentent d’instaurer un esprit de fair-play, d’encourager la confiance en soi et d’augmenter le sentiment de bien-être spirituel des élèves. Ces derniers portent un large pantalon blanc et une veste qui est attachée avec une ceinture. La couleur de la ceinture varie selon le niveau de l’élève. Aux Jeux olympiques d’été de Séoul en 1988 puis à ceux de Barcelone en 1992, le tae kwon do était un sport de démonstration. Ce sera un sport officiel aux Jeux olympiques de l’an 2000 à Sydney, en Australie.

 Le ssirum est né lui aussi il y a plus de 1500 ans comme sport d’autodéfense. Les règles sont simples : il s’agit d’attraper la ceinture (satba) de son adversaire et de mettre ce dernier à terre. Si le corps d’un lutteur touche le sol au niveau du genou ou au-dessus, l’autre gagne. Le ssirum étant autrefois populaire au sein de la communauté rurale, il était de coutume d’offrir un taureau au vainqueur.

Les Coréens de tous âges aiment partir en randonnées pédestres dans les montagnes, à proximité des villes.

LE SAVIEZ-VOUS?  

Son Ki-jong fut le premier Coréen à gagner une médaille d'or au marathon : c'était aux Jeux olympiques de 1936. Cependant, la Corée était à l'époque une colonie japonaise et c'est au Japon que la médaille fut remise.