SPORTS ET LOISIRS
Les Laotiens apprécient les sports occidentaux, dont le soccer, comme les passe-temps traditionnels. Dans le très populaire kataw, les joueurs, placés en cercle, doivent maintenir dans les airs une petite balle en rotin (ou en plastique) à l’aide des genoux et des coudes, mais pas des mains. Dans une version plus compétitive du jeu (le sepak takraw), deux équipes de trois joueurs se renvoient la balle par-dessus un filet de volley-ball en utilisant jambes, bras, épaules et tête. Les équipes laotiennes, masculines et féminines, participent à la King’s Cup, une compétition internationale de sepak takraw, populaire dans toute l’Asie du Sud-Est.
   Le saviez-vous?
Les combats de poissons sont très populaires au Laos. Les pakat, poissons très colorés, sont privés de nourriture puis jetés dans un bassin où ils se battent..
Un autre jeu traditionnel consiste à faire tourner le plus longtemps possible de grosses toupies en bois. Parfois, les concurrents utilisent leur toupie pour déstabiliser celles de leurs adversaires. 

Dans les tribus des montagnes, on pratique un jeu de balle qui sert de prétexte aux jeunes gens pour faire connaissance. Garçons et filles s’alignent face à face et se lancent une balle. Celui ou celle qui la laisse tomber doit chanter une chanson. Les hommes de la tribu Hmong affectionnent les combats de coqs et même de poissons. Ils parient sur l’animal de leur choix et s’attroupent pour assister au combat.

L’équipe laotienne de soccer a été formée en 1951. Depuis 1993, elle participe aux Jeux d’Asie du Sud-Est. Elle participe aussi à une compétition asiatique appelée Tiger Cup (coupe du Tigre). Les arts martiaux, tel le muay thai (boxe thaï), sont aussi très populaires. À la boxe thaï, comme à la boxe française, on peut frapper avec n’importe quelle partie du corps, excepté la tête.

Enfants et adolescents pratiquent l’athlétisme à l’école. Les jeunes Laotiennes sont très sportives et s’adonnent surtout au volley-ball, au badminton et au basket-ball. Le Laos ne dispose que de très peu de centres sportifs ou récréatifs pour adultes. Les terrains des écoles sont utilisés à la fois pour l’entraînement et les compétitions.

Les Laotiens adorent la danse. Lors des célébrations et des fêtes, on danse en cercle le lamvong. Il y a aussi des troupes de danseurs professionnels qui se produisent dans tout le pays.