MANGER A LA GRENADINE
Se retrouver en famille autour d’une table ou d’un verre est important pour les Grenadins, et ceux-ci essaient généralement de prendre au moins un repas en famille par jour.

La cuisine grenadine, très influencée par les traditions culinaires indienne, africaine et française, repose essentiellement sur les produits de la pêche et sur la riche production agricole du pays : fruits de mer (conques ou lambi, crabes, crevettes...), fruit à pain, patate douce, manioc (cassava)... Le callaloo, spécialité de viande et de feuilles de taro (dasheen), est un des plats traditionnels les plus populaires. Il existe par ailleurs des spécialités à base de viande d’iguane ou de tatou. Les piments font partie intégrante de la cuisine grenadine.

Le fruit à pain peut être accommodé de très nombreuses façons. On le mélangera par exemple à des bananes vertes pour faire un plat qui rappelle notre salade de pommes de terre, ou on le fera cuire dans du lait de noix de coco avec du safran grenadin (ou curcuma) pour obtenir un oil down. On peut aussi en faire de la farine. La fleur de l’arbre du fruit à pain se mange quant à elle avec du sucre. La sève sert à faire de la colle, et le bois à la confection des cercueils. Les enfants utilisent même les jeunes fruits pour jouer au cricket.
Le saviez-vous? 

Tous les ans, en avril, mai et juin, les tortues de mer viennent pondre leurs œufs sur les plages de la Grenade. Les Grenadins considèrent la soupe de tortue et les œufs de tortue comme des mets délicats. 

La muscade et le macis sont les deux épices les plus utilisées à la Grenade. La noix de muscade est la graine du fruit du muscadier, et le macis la membrane rouge qui recouvre la noix de muscade à l’intérieur du fruit. Une fois séché, le macis prend une couleur jaune-orange. On l’utilise pour assaisonner le vin, les sauces, les soupes, les ragoûts, les fruits de mer, mais aussi les biscuits et les gâteaux. La muscade sert à aromatiser certaines boissons comme l’eggnog, les boissons à base de lait, le punch au rhum et le vin. 
Haricots rouges sur fond de riz

 Ingrédients

2 c. à soupe de beurre
250 ml de poivrons verts
250 ml d’oignons hachés
2 c. à soupe d’ail haché
750 ml de bouillon de volaille
1 litre de haricots rouges cuits
4 feuilles de laurier
1/2 c. à thé de thym
1/2 c. à thé de quatre-épices
1/2 c. à thé de poivre noir
1/2 c. à thé de sel
1/2 c. à thé de piment rouge écrasé
250 g de dinde ou de jambon fumé

 Préparation

Faire fondre le beurre dans une grande casserole. Ajouter les poivrons, les oignons et l’ail. Faire fondre le tout. Ajouter tous les autres ingrédients, un à la fois, tout en continuant à remuer. Faire cuire à feu moyen pendant 20 minutes. Faire cuire le riz séparément. Servir les haricots sur un fond de riz chaud.