COMMUNIQUER AVEC LES CUBAINS
Tous les Cubains parlent l’espagnol, qui est la langue officielle du pays. Bon nombre d’entre eux connaissent aussi l’anglais, en particulier ceux qui travaillent dans les hôtels et les lieux touristiques. 

La prononciation de certaines lettres en espagnol diffère du français. Ainsi, la lettre j se prononce comme un r très guttural et le v comme un b : joven (jeune) se prononce donc plus ou moins « robène ». L’espagnol écrit comporte des accents qui indiquent les syllabes accentuées. Beaucoup de mots taïnos, comme tabaco (tabac) et canoa (canot), ont été empruntés par l’espagnol. 

Les Cubains ont un débit rapide et ne prononcent pas toujours la consonne finale des mots. Cette habitude rend parfois la compréhension difficile pour les gens qui apprennent la langue. Il y a en fait deux registres bien différents dans l’espagnol de Cuba : le premier, très décontracté, pour parler avec la famille et les amis ; le second, plus soutenu, utilisé quand on rencontre quelqu’un pour la première fois ou qu’on s’adresse à des personnes âgées. Ce registre soutenu est aussi une façon de montrer le respect.

En espagnol, on s’adresse à une femme en l’appelant señora et à un homme en l’appelant señor. À Cuba, on utilise également l’expression compañera ou compañero, qui signifie « camarade ». La poignée de main est d’usage courant pour se saluer et se dire au revoir. On s’embrasse aussi sur la joue, même lorsque l’on est présenté à quelqu’un. L’accolade, ou abrazo, est une forme amicale de salutation entre hommes.

  Le saviez-vous?
Il y a deux chaînes nationales de télévision à Cuba : Cubavision et Tele Rebelde. Elles diffusent quotidiennement de 18 h à minuit, sauf la fin de semaine, où la programmation pour les enfants prend la relève.
Il peut être difficile de se tenir au courant de l’actualité à Cuba. Granma, le journal officiel qui est aussi le plus important du pays, n’est plus publié quotidiennement et compte rarement plus de six ou huit pages, le papier faisant cruellement défaut. Le samedi, le gouvernement publie Granma International en espagnol, en anglais, en français et en portugais. Mais il est difficile de se procurer ces journaux en dehors de La Havane. Même dans la capitale, les marchands de journaux ne reçoivent que peu d’exemplaires, qui disparaissent en un clin d’œil.
 
 
  français espagnol
  Oui    Sí
  Non   No
  S'il te plaît   Por favor
  Merci beaucoup   Muchas gracias
  De rien   De/Por nada
  Bonjour   Hola
  Comment vous appelez-vous?   Cómo se llama usted?
  Je m'applle...    Me llamo ...
  Comment allez-vous?    Cómo está usted?
  Très bien   Muy bien
  Au revoir   Adiós
  A tout à l'heure   Hasta luego