CROYANCES
L’Église orthodoxe de Bulgarie est un élément important de l’identité nationale bulgare. Elle a joué un rôle capital dans la conservation de la culture bulgare durant l’occupation ottomane et le régime communiste.

Après la chute du communisme, en 1989, l’Église orthodoxe a connu un renouveau. Des divergences politiques en son sein ont entraîné une scission au début des années 1990, mais l’Église s’est réunifiée en 1998.

Pour les Bulgares, le baptême est le rite religieux le plus important dans la construction de l’identité. À tel point que sous le régime communiste, un « baptême civil » fut introduit.

La Bulgarie compte une minorité turco-musulmane qui habite surtout dans le nord-ouest du pays et dans les montagnes du Rhodope. Un certain nombre de Bulgares se sont aussi convertis à l’islam durant la domination ottomane. Durant les années 1980, la minorité turque fut fortement incitée à s’intégrer à la culture bulgare et tous les Turcs bulgares furent obligés d’adopter des noms slaves. Depuis la chute du communisme, en 1989, les Musulmans ont une plus grande liberté de culte et on a reconstruit de nombreuses mosquées. 

 Le saviez vous? 
 
Le plus gros monastère de Bulgarie est le monastère de Rila, qui est devenu musée national en 1961. Fondé en 927, il fut détruit par un incendie en 1833 et reconstruit dans le style de la Renaissance bulgare. Sous la domination ottomane, le monastère fut un conservatoire important des traditions bulgares.
 
Au ixe siècle, des missionnaires catholiques essayèrent de convertir les Bulgares au catholicisme, mais sans succès. Quand ils renouvelèrent leurs efforts au xvie siècle, ils réussirent à en convertir un petit nombre. Aujourd’hui, les Bulgares catholiques vivent surtout dans les villes de Ruse, de Sofia et de Plovdiv.

Le protestantisme fut introduit en Bulgarie au milieu du xixe siècle par des missionnaires américains. Les Protestants fondèrent des écoles, des cliniques et des clubs pour les jeunes. En raison de leurs liens avec les Américains, les Bulgares de foi protestante subirent davantage de persécution politique que les autres groupes religieux durant l’époque communiste. Les biens des églises protestantes furent confisqués et elle perdirent tout statut légal. Le protestantisme connaît aujourd’hui un renouveau. 

Avant la Seconde Guerre mondiale, la Bulgarie comptait une population juive d’environ 55 000 personnes. Le tsar Boris III s’opposa fermement à la politique anti-juive de l’Allemagne et empêcha la déportation des Juifs de Bulgarie. De nombreux Juifs reçurent des visas pour quitter le pays. Ce fut le seul pays allié à l’Allemagne ou occupé à protéger sa population juive de l’Holocauste. La plupart des Juifs de Bulgarie émigrèrent en Israël après la guerre.
 
 
 Le saviez vous? 
 
La mosquée Tumbul, à Shumen, est la plus grande de Bulgarie. Elle fut construite en 1744.