PAYSAGE ET CLIMAT
La Barbade est située dans l’océan Atlantique, au nord du Venezuela. Elle fait partie des Petites Antilles, groupe d’ïles le plus au sud de tout l’archipel des Antilles. La Barbade est également l’ïle la plus à l’est de l’archipel. Les ïles environnantes comprennent Saint-Vincent et les Grenadines à l’ouest, la Grenade et Trinidad et Tobago au sud-ouest.

La Barbade fait 33 km de longueur et 22 km de largeur. Elle est presque complétement entourée de récifs de corail. Les côtes ouest et sud comportent de nombreuses plages où la mer est calme, alors que la cïte est, qui fait face à l’Atlantique, présente bon nombre de falaises abruptes. La Barbade est une ïle plutït plate, dont le relief s’éléve doucement vers le centre. Le mont Hillaby, point le plus élevé de l’ïle, culmine à 336 métres. L’ïle est en fait composée de deux masses terrestres qui se sont soudées au cours des millénaires ; sa géologie n’est comparable à celle d’aucune autre ïle des Antilles.

Plus des cinq sixiémes de l’ïle sont de formation corallienne, avec en surface un riche terreau noir ou rouge. Trois quarts de la superficie sont cultivables. Les riviéres sont peu nombreuses en raison de la porosité du corail et des roches calcaires ; l’eau s’infiltre directement et gagne canaux souterrains et puits. 

La saison des pluies dure de juin à octobre et la saison séche de novembre à mai. Les précipitations sont de 125 à 175 cm par an. Le thermométre se maintient entre 25 et 35?C toute l’année et l’ensoleillement est presque toujours de douze heures par jour. Les eaux de la Barbade sont peuplées notamment par la carangue, le balaou, le barracuda, le vivaneau, le poisson-lune et le poisson volant. La vie marine est particuliérement abondante le long de la barriére de corail qui entoure l’ïle, à un ou deux kilométres des cïtes. Le récif corallien abrite entre autres la tortue imbriquée, le dauphin, la baudroie, le lançon, l’hippocampe et diverses espéces d’éponges.

Dans les forêts et les plaines de la Barbade poussent le cocotier, le chou palmiste nain, le banian et des arbres fruitiers tropicaux comme le manguier, le tamarinier, le sapotillier, le dunk, le cognassier et la pomme-canelle. Les arbustes à fleurs abondent, notamment l’hibiscus et le bougainvillier, de même que les fleurs en général : anthuriums, broméliacées, hédichiums, héliconias, tubéreuses, oiseaux de paradis... La faune de l’ïle comprend entre autres le singe vert, la mangouste et divers lézards.
  Le saviez-vous
La Barbade a été la premiére ïle des Antilles à se doter d’un aqueduc pour l’eau potable. L’eau de ses nombreux canaux et puits souterrains, filtrée à travers le corail poreux, pourvoit largement à ses besoins.